Crédits en Hauts-de-France, mieux comprendre les différents taux

Pour les crédits à long terme comme les prêts immobiliers, les banques situées dans le Nord-Pas-de-Calais ou en Picardie proposent à l’emprunteur de choisir entre le taux fixe et le taux variable. En effet, ce choix définira le coût final de votre emprunt, d’où l’importance de connaître leurs différences. Afin de vous aider dans votre décision, voici un point concernant ces taux.

Taux fixe pour plus de sécurité

Avec le taux d’intérêt fixe, les mensualités que vous allez payer seront connues à l’avance et elles ne varieront pas tout au long du remboursement. Face à une hausse des taux d’intérêt, le taux fixe ne connaîtra aucun changement. Par contre, en cas de baisse, l’emprunteur pourra renégocier avec sa banque. C’est pour cette raison qu’il est le plus souvent choisi afin de financer l’achat d’un bien immobilier situé en Hauts-De-France.

Taux variable pour alléger les mensualités

Comme son nom l’indique, le taux variable permet de moduler le coût des mensualités en fonction de l’indice de référence utilisé par les banques. Si cet indice connaît une baisse, le taux d’intérêt diminue considérablement. De même s’il est en hausse, le taux d’intérêt augmente à son tour. Vous pourrez effectuer une simulation à l’avance avant de choisir ce taux étant donné que le coût total de l’emprunt ne sera pas connu au préalable.

Taux variable capé, une autre alternative pour un emprunt dans le Nord

Pour les nordistes qui envisagent de souscrire à un taux variable, le taux variable capé leur offrira plus de sécurité puisque les hausses probables seront réglementées. Comme la variation sera contenue, les risques d’abus seront limités. Si vous souhaitez jouir de la réduction du taux d’intérêt grâce au taux variable, optez pour l’alternative du taux variable capé. En effet, si votre taux d’intérêt est des 3, 5% capé à 1, cela signifie donc une augmentation du taux d’intérêt à 1 point. Alors, en cas de hausse, le nouvel taux d’intérêt sera de 4, 5% l’an maximum.